ONLINE !!!

Recherche

Bolly Media

Bollywood Gigastore

Pic Of The wEEK

SORTIES DE LA SEMAINE

 

MAUSAM

 


 

FORCE

   

  MERE BROTHER KI DULHAN

HUM TUM SHABANA

 

TERE MERE PHERE

BODYGUARD

   INDIA BOX OFFICE 

1.  AGENT VINOD

2.  Kahaani

3.  Paan Singh Tomar
4. Tere Naal Love Ho Gaya

5.  ***

 

Syndication

  • Flux RSS des articles

Partager

Acteurs Bollywood


Mardi 15 juin 2 15 /06 /Juin 17:36

 

 

SHAHRUKH KHAN

(mise à jour 2010)

 

 

PRESENTATION

 

« Une star musulmane dans un pays à prédominance hindoue ». La description est d’Anupama Chopra, auteur de sa biographie intitulée King of Bollywood, Shah Rukh Khan and The Seductive World of Cinema (2007). Ce n'est pas le seul paradoxe, car les relations entre les deux communautés en Inde sont tendues, qu'inspire Shah Rukh Khan, alias SRK. L'Occident l'a découvert en 2003, à Cannes, avec Devdas (2002) de Sanjay Leela Bhansali et (re)découvrira le 26 mai sur les écrans français dans le long métrage de Karan Johar, My Name is Khan. Mais chez lui, sur ses terres indiennes, il est bien, depuis ces dix dernières années le "King Khan". Si SRK se plaît à dire qu’il n'est rien de tout cela, Shahrukh, qu’il préfère voir prononcer Shah Rukh signifie pourtant "la face du roi". Et la star bollywoodienne, plus adulée que ses alter ego d'Hollywood, n’a aucun problème avec sa célébrité. « Je ne veux pas avoir une vie normale », avoue-t-il. « J’en mourrais si les gens ne me reconnaissaient pas. (…) C’est pour cela que je travaille. » Et ses millions de fans à travers le monde, et surtout en Inde, le lui rendent bien. Ce besoin d’amour est celui de l’orphelin, avance-t-il. Son père meurt alors qu'il n'a que 15 ans et sa mère, quelques années plus tard. Ce drame familial (sa sœur en fera une dépression), semble être fondateur de sa carrière et de son hyperactivité. Il est acteur, présentateur et producteur. « J'étais très attaché à mes parents », admet-il. Jouer, « être quelqu'un d'autre » est le seul moyen qu'il ait trouvé, selon lui, pour combattre la tristesse, qui ne le quitte jamais, et éviter la dépression.


Dépourvu donc à Bollywood, où le cinéma est une affaire que l'on se transmet à l’instar d’un héritage familial, il jouit cependant depuis les années 90 d'une stature comparable à celle qu'a eue Amitabh Bachchan. SRK partage avec son idole, qu'il imitait quand il était plus jeune, le Filmfare Power Award reçu en 2004 et 2005. La presse indienne fait souvent écho de tension entre les deux hommes, toujours démentie lors de leurs apparitions publiques. Peu importe, le second marche dans les pas du premier. Bachnan a été le premier comédien indien à posséder une copie de cire au musée Madame Tussauds à Londres, avant que son benjamin n'y fasse son entrée en 2007. Tout comme SRK a succédé à son aîné à la présentation de la version indienne de "Qui veut gagner des millions ?", les deux hommes se sont retrouvés au générique de grands succès indiens comme Mohabbatein (2000) et La Famille indienne (2001). A Paris, le musée Grévin a accueilli SRK en 2008.

Shah Rukh Khan est né le 2 novembre 1965 à New Delhi de parents musulmans, tous deux hommes de loi. Il y fait de brillantes études de communication et d'économie tout en prenant des cours d'art dramatique au sein du Theater Action Group (TAG) dirigé par le britannique Barry John. La disparition de sa mère est l’une des raisons qui le pousse à quitter sa ville natale pour Bombay, la capitale du cinéma. SRK écume les plateaux de télévision et fait ses débuts en 1988 dans la série Fauji. On le retrouve également dans un autre succès du petit écran, Circus (1999).

Le cinéma lui ouvre les bras avec Deewana (1992) de Raj Kanwar. Il obtient pour ce film le Filmfare Award du Meilleur espoir en 1993 (Les Filmfare Awards, sorte de César indiens, sont décernés par le Times group, le plus important conglomérat de presse indienne). La même année, on le voit dans Raju Ban Gaya Gentleman, un film d’Aziz Mirza (1992), qui deviendra l’un des associés au sein de la société de production Dreamz Unlimited fondée en 1999. Mais la célébrité vient avec les rôles de « méchants » (psychopathes) qu’il endosse plus tard dans Darr de Yash Chopra où il donne la réplique à Juhi Chawla qui le rejoindra aussi dans l’aventure Dreamz Unlimited, et Baazigar des frères Abbas et Mustan Burmawalla, connus sous le nom collectif Abbas-Mustan. Dans ce dernier film, il a pour partenaire Kajol. Leur duo deviendra mythique au fil des ans. Shah Rukh Kahn aurait déclaré à propos de l’actrice : « Si je n’avais pas rencontré Gauri (son épouse) et Kajol, Ajay (Devgan), qui sait ce qu'il serait arrivé ».


Il obtient pour Baazigar son premier Filmfare Award du Meilleur acteur. SRK et Kajol se retrouvent pour Dilwale Dulhania Le Jayenge (DDLJ) d’Aditya Chopra. En plus de son succès populaire, une douzaine de récompenses accueille ce film dont ceux des Filmfare Awards du Meilleur acteur et de la Meilleure actrice pour les rôles principaux. Le film d’Aditya Chopra raconte les tribulations amoureuses de Raj (Shah Rukh Khan) et de Simran (Kajol). Les deux jeunes gens tombent amoureux mais la jeune femme est déjà promise à un autre. Chopra montre une diaspora indienne, vivant notamment à Londres, qui tient à préserver ses valeurs traditionnelles. En 2007, le film a fêté ses 600 semaines d’exploitation. Quinze ans après sortie, il fait toujours salle comble.


Les comédies romantiques réussissent incontestablement à Shah Rukh Khan qui affirme que « personnellement, il ne verrait aucun (de ceux) dans lesquels il a joué ». Une autre contradiction du personnage : ces partitions-là ont pourtant assis sa notoriété faisant de lui le gendre et le mari idéal. Dans tous les cas, le public est au rendez-vous notamment quand il donne la réplique à Kajol. Kuch Kuch Hota Hai (1998) de Karan Johar et sa quinzaine de récompenses en témoigne. C’est la première fois que le trio Khan, Johar et Kajol est réuni. En 1998, Yash Chopra, ne le sait, pas encore mais il va lui offrir son troisième Filmfare Award du Meilleur acteur grâce à Dil To Pagal Hai (1997). Dans les années 2000, Shah Rukh Kahn tourne de nouveau avec Aditya Chopra dans Mohabbatein (2000), dans le film épique Asoka (2001) qu’il produit par le biais de Dreamz Unlimited, dans Devdas (2002) présenté au Festival de Cannes et qui représentera l’Inde aux Oscars. Il interprète, aux côtés d’Aishwarya Rai, un amoureux transi qui sombre dans l’alcoolisme. Kabhi Khushi Kabhie Gham (Une Famille indienne) (2001) de Karan Johar, une autre réussite internationale, est l’occasion de reformer le trio Khan, Johar et Kajol.

Mais SRK joue dans tous les registres. A ses personnages de Kal Ho Naa Ho (New York Masala, 2003), un homme condamné par la maladie, Chalte Chalte d’Aziz Mirza (2003), un époux tourmenté, dernière production de Dreamz Unlimited qui sera dissoute en 2004, succèdent d'autres plus engagés. C'est le cas du scientifique qu'il incarne dans Swades (2004) d’Ashutosh Gowariker. Ce dernier, formé aux Etats-Unis, revient dans son pays mettre son expertise au service de ses concitoyens. L'atmosphère est aussi très politique dans le Veer-Zaar de Yash Chopra (2004). L'année suivante est tout aussi riche pour Shah Rukh Kahn : Paheli d’Amol Paleka (2005), le premier film produit par Red Chillies Entertainment, la nouvelle maison de production de SRK et de sa femme Gauri, sort. Mais ce ne sera pas une réussite pour la fiction pressentie pour représenter l'Inde aux Oscars en 2006. La romance, sur fond d'infidélité, est de retour dans Kabhi Alvida Na Kehna (2006). La même année, le King apparaît dans le film d'action Don (2006) dont le second volet est en projet. Shah Rukh Kahn retrouve Aditya Chopra dans Rab Ne Bana Di Jodi (2008), après le succès du film Om Shanti Om (2007) de la célèbre chorégraphe de Bollywood, Farah Khan - une amie (il a produit son premier film Main Hoon Na (2004) - dont il est aussi le producteur, et de Chak De ! India (2007) de Shimit Amin où il entraîne une équipe féminine de hockey et pour lequel il reçoit un autre Filmfare du Meilleur acteur. Au cours de l'année 2009, SRK apparaît dans une nouvelle production de Red Chillies Entertainment, Billu de Priyadarshan. Au total, Shah Rukh Kahn a reçu huit fois le Filmfare Award du Meilleur acteur (en 1994, en 1996 pour DDLJ, en 1998 pour Dil To Pagal Hai,Devdas, en 2005 pour Swades et en 2008 pour Chak De ! India).

Pour réussir à Bollywood, SRK n’a ni misé sur le physique ni la danse qu’il reconnaît n’être pas son point fort. Le comédien s'est construit une carrière sur laquelle il se dit « concentré », même s'il reconnaît avoir fait des mauvais choix. A sa décharge, il plaide la bonne foi : « 40% », selon lui, de sa filmographie serait satisfaisante. D'autant plus que l'homme préfère faire des erreurs. « Si on veut avoir de la magie et un peu de folie en tant qu'acteur, vous devez accepter de vous tromper », c'est peut-être là le secret de Shah Rukh Kahn qui préfère la spontanéité à la méthode. Il se nourrit littéralement de son entourage qu'il observe. « C'est mon travail », confie SRK qui affirme être capable d'imiter n'importe qui en « trois jours ». L’acteur s’estime lui-même « maniéré » même si cela peut parfois servir un rôle. A la fin d'un tournage, son rituel pour se débarrasser d'un personnage : une longue douche. De relaxation, l'homme en a besoin et est devenu accro aux jeux vidéos. Gros fumeur, même s'il prétend qu'il peut arrêter quand il le souhaite, Shah Rukh Kahn prend soin de son dos qui le fait souffrir (il a subi une opération). Le comédien, croyant mais pas pratiquant, est philosophe à cet épisode de sa vie. Ce sera une sorte de rééquilibrage, voire d'expiation. Equilibre, c'est aussi la quête de son dernier long métrage. Le comédien indien espère que son film aidera « le monde à avancer vers la raison ».
en 2003 pour Devdas, en 2005 pour Swades et en 2008 pour Chak De ! India).


Pour réussir à Bollywood, SRK n’a ni misé sur le physique ni la danse qu’il reconnaît n’être pas son point fort. Le comédien s'est construit une carrière sur laquelle il se dit « concentré », même s'il reconnaît avoir fait des mauvais choix. A sa décharge, il plaide la bonne foi : « 40% », selon lui, de sa filmographie serait satisfaisante. D'autant plus que l'homme préfère faire des erreurs. « Si on veut avoir de la magie et un peu de folie en tant qu'acteur, vous devez accepter de vous tromper », c'est peut-être là le secret de Shah Rukh Kahn qui préfère la spontanéité à la méthode. Il se nourrit littéralement de son entourage qu'il observe. « C'est mon travail », confie SRK qui affirme être capable d'imiter n'importe qui en « trois jours ». L’acteur s’estime lui-même « maniéré » même si cela peut parfois servir un rôle. A la fin d'un tournage, son rituel pour se débarrasser d'un personnage : une longue douche. De relaxation, l'homme en a besoin et est devenu accro aux jeux vidéos. Gros fumeur, même s'il prétend qu'il peut arrêter quand il le souhaite, Shah Rukh Kahn prend soin de son dos qui le fait souffrir (il a subi une opération). Le comédien, croyant mais pas pratiquant, est philosophe à cet épisode de sa vie. Ce sera une sorte de rééquilibrage, voire d'expiation. Equilibre, c'est aussi la quête de son dernier long métrage. Le comédien indien espère que son film aidera « le monde à avancer vers la raison ».


Acte de foi. Mais My Name is Khan, dans lequel SRK est encore le partenaire de Kajol, en dehors du titre rappelle un peu la vie de son interprète masculin. Un homme qui fait fi des préjugés qui entourent sa religion, l'Islam, pour vivre pleinement sa vie. Rizvan Khan, alias Shah Rukh Kahn, épouse une jeune femme hindoue. Ce choix, SRK l'a aussi fait dans la vraie vie en épousant Gauri en 1991. Ils se sont rencontrés respectivement, à 18 et 14 ans, et ont aujourd'hui deux enfants. Autre point commun : le héros de My name is Khan arpente les Etats-Unis à la suite des événements du 11-Septembre pour rencontrer le Président des Etats-Unis et dénoncer la discrimination dont souffrent les musulmans. Le 14 août 2009, la fiction a rejoint la réalité. Shah Rukh Kahn, alors qu'il devait assister aux cérémonies marquant l'indépendance de l'Inde aux Etats-Unis, est arrêté et interrogé pendant deux heures à l'aéroport de Newark, dans le New Jersey. A l’origine de cet incident qui a ébranlé l’Inde : son patronyme musulman d’après l’acteur.

Dans la vraie vie, SRK a entamé sa conquête de l'Amérique, même s'il pense que Spielberg ne viendra pas lui offrir un rôle. A l’image de Bollywood qui a, semble-t-il, les yeux rivés vers Hollywood si l’on se fie aux rumeurs qui circulent dans l’industrie cinématographique. La sortie de Kites d’Anurag Basu, avec une autre star de Bollywood, Hrithik Roshan (vu dans La Famille indienne et Jodhaa Akbar d’Ashutosh Gowariker, aux côtés d’Aishwarya Rai), le 21 mai aux Etats-Unis et en Espagne, en est une illustration.

Shah Rukh Kahn et son fidèle ami Karan Johar ont décidé d'aller à l’assaut du Nouveau Monde. Distribué par la Fox, le film se veut résolument tourné vers le monde, en s’éloignant quelque peu des codes du cinéma indien. Et SRK est d'une certaine manière au sommet de son art dans sa composition d'un héros autiste, mais valeureux. Le "King of Bollywood" a tout fait, ou presque, chez lui et il est du genre à vouloir relever le défi hollywoodien. SRK devrait bientôt, dit-on, donner la réplique à Leonardo DiCaprio. En attendant, son actualité la plus immédiate est la sortie prévue pour l'été 2010 de la version animée de Kuch Kuch Hota Hai, Koochie Koochie Hota Hai de Tarun Mansukhani. Shah Rukh Kahn prête sa voix au principal personnage masculin, Rocky, qui donnera bien évidemment la réplique à l’avatar cinématographique de Kajol.
source : iletaitunefoislecinema.com

 

FILMOGRAPHIE

 

  1. Don 2 (2011)  .... Don
  2. RA. One (2010)  .... Jeevan
  3. My Name Is Khan (2010) .... Rizwan Khan
  4. Dulha Mil Gaya (2010) .... Pawan Raj Gandhi 'PRG'
  5. Koochie Koochie Hota Hai (2010) .... Rocky
  6. Aao Wish Karein (2009) (voice) .... Narrator
  7. Billu (2009) .... Sahir Khan
  8. Rab Ne Bana Di Jodi (2008) .... Surinder 'Suri' Sahni
  9. Kismat Konnection (2008) (voice) .... Narrator
  10. Bhoothnath (2008) .... Aditya Sharma
  11. Shaurya: It Takes Courage to Make Right... Right (2008) (voice)
  12. Om Shanti Om (2007) .... Om Prakash Makhija/Om Kapoor
  13. Heyy Babyy (2007) .... Raj Malhotra
  14. Chak De India! (2007) .... Kabir Khan
  15. I See You (2006) .... Street Guitarist
  16. Don (2006/I) .... Don / Vijay
  17. Kabhi Alvida Naa Kehna (2006) .... Dev Saran
    ... aka "Never Say Goodbye" - USA (informal English title)
  18. Alag: He Is Different.... He Is Alone... (2006) .... Special Appearance - Song
  19. Paheli (2005) .... Kishanlal/Ghost
    ... aka "The Riddle" - International (English title)
  20. Silsiilay (2005) .... Sutradhar
  21. Kaal (2005) .... Special Appearance (Song)
  22. Swades: We, the People (2004) .... Mohan Bhargav
    ... aka "Our Country" - International (English title), USA
  23. Veer-Zaara (2004) .... Veer Pratap Singh
    ... aka "Yash Chopra's Veer-Zaara" - India (English title) (complete title)
  24. Main Hoon Na (2004) .... Maj. Ram Prasad Sharma
  25. Yeh Lamhe Judaai Ke (2004) .... Dushant
  26. Kal Ho Naa Ho (2003) .... Aman Mathur
    ... aka "Tomorrow May Never Come" - USA (informal literal English title)
    ... aka "Tomorrow May Not Be" - USA (DVD box title)
  27. Chalte Chalte (2003) .... Raj Mathur
  28. Saathiya (2002) .... Yeshwant Rao
  29. Shakthi: The Power (2002) .... Jaisingh (Drifter)
  30. Hum Tumhare Hain Sanam (2002) .... Gopal
  31. Devdas (2002/I) .... Devdas Mukherji
  32. Kabhi Khushi Kabhie Gham... (2001) .... Rahul Raichand
    ... aka "Happiness & Tears" - USA (DVD box title)
    ... aka "Sometimes Happiness, Sometimes Sorrow" - International (English title)
    ... aka "Sometimes Happy, Sometimes Sad" - Europe (English title)
  33. Asoka (2001) .... Asoka
    ... aka "Ashoka the Great" - India (English title), USA
  34. One 2 Ka 4 (2001) .... Arun Verma
  35. Gaja Gamini (2000) .... Shahrukh
  36. Mohabbatein (2000) .... Raj Aryan Malhotra
  37. Har Dil Jo Pyar Karega... (2000) .... Rahul (Special Appearence)
  38. Josh (2000) .... Max
  39. Hey Ram (2000) .... Amjad Ali Khan
  40. Phir Bhi Dil Hai Hindustani (2000) .... Ajay Bakshi
  41. Baadshah (1999) .... Raj 'Baadshah'
  42. Kuch Kuch Hota Hai (1998) .... Rahul Khanna
  43. Dil Se.. (1998) .... Amarkanth Varma
  44. Duplicate (1998) .... Bablu Chaudhary/Manu Dada
  45. Pardes (1997) .... Arjun Saagar
  46. Dil To Pagal Hai (1997) .... Rahul
  47. Yes Boss (1997) .... Rahul
  48. Koyla (1997) .... Shanker
  49. Gudgudee (1997) .... Special Appearance
  50. Dushman Duniya Ka (1996) .... Badru (Rickshaw driver)
  51. Chaahat (1996) .... Roop Singh Rathod
  52. Army (1996) .... Arjun
  53. English Babu Desi Mem (1996) .... Vikram/Hari/Gopal Mayur
  54. Dilwale Dulhania Le Jayenge (1995) .... Raj Malhotra
  55. Guddu (1995) .... Guddu Bahadur
  56. Zamaana Deewana (1995) .... Rahul Malhotra
  57. Karan Arjun (1995) .... Arjun Singh 
  58. Oh Darling Yeh Hai India (1995) .... Hero
  59. Ram Jaane (1995) .... Ram Jaane
  60. Trimurti (1995) .... Romi Singh/Bholey
  61. Anjaam (1994) .... Vijay Agnihotri
  62. Darr (1993) .... Rahul Mehra
  63. Baazigar (1993) .... Ajay Sharma
  64. Maya (1993) .... Lalit
  65. Kabhi Haan Kabhi Naa (1993) .... Sunil
  66. King Uncle (1993) .... Anil Bansal
  67. Dil Aashna Hai (...The Heart Knows) (1992) .... Karan D. Singh
  68. Chamatkar (1992/I) .... Sunder Srivastava
  69. Deewana (1992) .... Raja Sahai 
  70. Raju Ban Gaya Gentleman (1992) (as Shah Rukh Khan) .... Raj Mathur 'Raju'
  71. "Idiot" (1991) TV mini-series .... Pawan Raghujan
  72. "Circus" (1989) 
  73. In Which Annie Gives It Those Ones (1989)
  74. "Fauji" (1988)

 

 

 

AWARDS

  • Filmfare Awards
    • 1993 : Meilleur espoir masculin pour Deewana
    • 1994 : Meilleur acteur pour Baazigar
    • 1994 : Meilleur acteur pour Kabhi Haan Kabhi Naa, attribué par les critiques
    • 1995 : Meilleur acteur dans un rôle négatif pour Anjaam
    • 1996 : Meilleur acteur pour Dilwale Dulhania Le Jayenge
    • 1998 : Meilleur acteur pour Dil To Pagal Hai
    • 1999 : Meilleur acteur pour Kuch Kuch Hota Hai
    • 2001 : Meilleur acteur pour Mohabbatein, attribué par les critiques
    • 2003 : Meilleur acteur pour Devdas
    • 2004 : Power Award récompensant la personne la plus influente du cinéma hindi (ex-aequo avec Amitabh Bachchan)
    • 2005 : Meilleur acteur pour Swades
    • 2005 : Power Award
    • 2008 : Meilleur acteur pour Chak De ! India
  • IIFA Awards
    • 2003 : Meilleur acteur pour Devdas
    • 2005 : Meilleur acteur pour Veer-Zaara
    • 2008 : Meilleur acteur pour Chak De ! India
    • 2009 : Acteur de la décennnie
  • Star Screen Awards
    • 1996 : Meilleur acteur pour Dilwale Dulhania Le Jayenge
    • 2002 : Meilleur couple avec Kajol (La Famille indienne)
    • 2003 : Meilleur acteur pour Devdas
    • 2003 : Meilleur couple avec Aishwarya Rai (Devdas)
    • 2005 : Meilleur acteur pour Veer-Zaara
    • 2005 : Meilleur couple avec Preity Zinta (Veer-Zaara)
    • 2007 : Meilleur couple avec Rani Mukherjee (Kabhi Alvida Naa Kehna)
    • 2008 : Meilleur acteur pour Chak De ! India
    • 2008 : Meilleur couple avec Deepika Padukone (Om Shanti Om)
  • Zee Cine Awards
    • 2003 : Meilleur acteur pour Devdas
    • 2005 : Meilleur acteur pour Veer-Zaara
    • 2008 : Meilleur acteur pour Chak De India

En 2007, il a également été sacré Entertainment Business Leader (Personnalité dirigeante du monde du spectacle) par CNBC TV ainsi que par le Times Of India ; par ailleurs, il a été désigné Indien de l'année dans la catégorie Spectacle par NDTV.

 

PHOTOS

 

 

VIDEOS

 

Par Le Blog de Bollywood
Ecrire un commentaire - Voir les 7 commentaires

Dimanche 7 juin 7 07 /06 /Juin 14:30

SIDDHARTH NARAYAN

 



BIOGRAPHIE :

Siddharth Suryanarayan est né le 17 Avril 1979 à Chennai, on le surnomme Siddhu.

Il est entré dans l’industrie du cinéma  avec l’intention de diriger des films, il s’associe au directeur Mani Ratnam avec «Kannathil Muthamittal» avant de débuter dans le rôle principal du film « Boys » (2003) en tamil.


La version Telegu de “boys” avec Genelia lui a ouvert les portes du cinéma Telegu. Son premier travail dans le film 'Nuvvosthanante Nenoddantana' sous la direction de Prabhudeva lui a valu son premier Filmfare award du meilleur acteur en 2005. Il a aussi remporté le 13eme Star Screen Award du meilleur espoir pour le film « Rang de Basanti » qui a marqué ses débuts dans le cinéma hindi.

Siddarth s’est essayé aussi bien à l’écriture de scénarios  qu’à la chanson en playback avec « Chukkallo Chandrudu ». Bomarillu qui a reçu une excellente critique au box-office  l’impose comme un acteur impressionnant. Bien que son film « AAta » n’ait pas été un succès, le film suivant 'Konchem Ishtam Konchem Kashtam'  l’a remit sur le devant de la scène.

Son dernier film “Oye” avec Shamili sous la direction du débutant Anad Ranga et son deuxième film à bollywood “Striker” sont en cours de production. 4 autres films dirigés par Prabhudeva, Rambabu (nouveau venu), Ram (directeur Tamil) et Jayendra sont sur le point de commencer. Alors que Prabhudeva a dirigé son tout premier film en Telugu, Jayendra est un réalisateur de pub et un mentor pour Siddarth.

En peu de temps Siddarth  a réalisé un exploit remarquable. En choisissant des scénarios  non-violents avec des grosses  scènes d’actions, il a conquis un large public familial et jeune. Cependant de nombreuses occasions l’attendent toujours.

(Isabella)

 


FILMOGRAPHIE :

2003 : Boys (Tamil, Telugu)
2004 : Aayitha Ezhuthu (Tamil)
2004 : Yuva (Tamil, Telugu)
2005 : Nuvvostanante Nenoddantana (Telugu)
2006 : Chukkallo Chandrudu (Telugu) 
2006 : Rang De Basanti (Hindi)
2006 : Bommarillu (Telugu)
2007 : Aata (Telugu)

2008 : Ghillidaa (Tamil)

2009 : Konchem Ishtam Konchem Kashtam (Telugu)
2009 : Striker (Hindi)
2009 : Oye (Telugu)

 


AWARDS :

Filmfare Best Telugu Actor Award 2005
Star Screen Best Male Debut 2006 (Rang De Basanti)

 

 

REMARQUES :

J'adore cet acteur, Siidhu est mon acteur préféré, meme si je n'ai pas eu l'occasion de voir tous ses films, du peu que j'ai vu il était remarquable !

 

PHOTOS :

 

 

 


VIDEOS :




Par Le Blog de Bollywood
Ecrire un commentaire - Voir les 13 commentaires

Dimanche 26 avril 7 26 /04 /Avr 16:32

DEV ANAND




BIOGRAPHIE

Dev Anand de son vrai nom « Dharam Dev Pishorimal Anand » est l'une des personnalités du cinéma bollywoodien la plus ancienne encore en activité. En effet ce jeune homme plein de charme est né en le 26 septembre 1923, il a commencé sa carrière à l'age de 23 ans avec le film Hum Ek Hain (1946). Il a joué des premiers rôles durant 5 décennies dans pas moins d'une centaine de films, il est toujours aujourd'hui très impliqué dans l'industrie cinématographique indienne de nos jours en tant que producteur et même parfois acteur notamment dans son dernier film en date qui est Mr Prime Minister qu'il a aussi réalisé et produit. Il a déclaré récemment ne vouloir jouer seulement que dans des films où il était l'acteur principal. Il faut reconnaître qu'il n'a perdu de son flegme légendaire et de son franc-parlé.

Dev Anand c'était dans ses films le gentleman, le charmeur de ces dames. Il formé avec Nutan (la tante de Kajol et donc la soeur de Tanuja), un couple formé par les cieux. En effet chacune de leur apparition au cinéma était souvent synonyme de grand succès comme le film Tere Ghar Ke Samne qui date de 1963. Mais l'actrice avec qui il a sans doute fait le plus de film et Waheeda Rehman avec qui il a fait son plus grand succès Guide dont une projection spécial a été donné au festival de Cannes en 2007, ce film a rapporté 7 Filmfare Awards et fur le plus grand succès de l'année 1965.

Bien qu'ayant commencé sa carrière de réalisateur en étant assez jeune à 47 ans, Dev Anand n'eut jamais de récompense pour gratifier ses talents de réalisateur, même en ayant réaliser des classiques tels que Hare Rama Hare Krishna (qui marqua les début de l'actrice la plus glamour que bollywood ait connu j'ai nommé Zeenat Aman), Des Pardes, Anand Aur Anand...

Dev Anand n'a pas reçu le nombre de récompense qu'il aurait dû recevoir pour l'ensemble de sa carrière en tant qu'acteur et réalisateur.


Meilleur acteur pour : Kalapani (1958) Guide (1965)

 

 

FILMOGRAPHIE sélective

 

Ziddi (1948)

Baazi (1951)

Taxi driver (1954)

Paying Guest (1957)

Kalapani (1958)

Jab Pyaar Kisi Se Hota Hai (1961)

Hum Dono (1961)

Ter Ghar Ke Samne (1963)

Guide (1965)

Jewel Thief (1967)

Johnny Mera Naam (1970)

Tere Mere Sapne (1971)

Hare Rama Hare Krishna (1971)

 

 

PHOTOS





 

 

VIDEOS

Venky
Par Le Blog de Bollywood
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Dimanche 15 mars 7 15 /03 /Mars 20:04


DILIP KUMAR





PRESENTATION

Dilip Kumar est un peu le premier grand Khan de l'histoire, en effet son vrai nom est Yusuf Khan, il est né en 1922. Au début de sa carrière on lui a conseillé de changer son nom  parmis trois noms Dilip Kumar, Jahangir et Vasudev car pour certains membres de l'industrie, il allait avoir de la difficulté à susciter l'intérêt avec un nom à connotation musulmane (Il a commencé sa carrière en 1944...). Il est originaire du Pakistan c'est le premier grand acteur à être né dans une région qui après la partition appartiendra au Pakistan.

Il reste à ce jour l'acteur a avoir reçu le plus de filmfare awards en tant que meilleur acteur avec huit récompenses loin devant Amitabh Bachchan(4), Shahrukh Khan(7) ou encore Hrithik Roshan(4). Il est d'ailleur le premier acteur à l'avoir reçu. Il est l'un des plus grands acteurs que le cinéma indien n'est jamis connu en enffet il a marqué l'industrie parses performance forte et pertinente notamment dans les années 50, 60, 80. il est le maître de la tragédie.

Il a aussi été le bourreau des coeurs en effet il s'est marié à la belle Saira Banu mais à l'époque l'on disait qu'il avait une aventure avec Madhubala. Il a épousé la belle Saira en 1966 alors qu'il avait 44 ans et elle seulement 22 ans, leur union est l'une des plus vieille de l'industrie.

On peut le considére comme l'Amitabh Bachchan des temps anciens. En effet comme Amitabh à notre époque, Dilip était l'acteur de référence pour toute une génération dont beaucoup d'acteurs se sont inspiré notamment Rajesh Khanna, Amitabh Bachchan...Il a d'ailleurs fait un film avec ce dernier « Shakti » qu'il lui a valu l'award du meilleur acteur à 61 ans. Dilip c'etait également Devdas avant Shahrukh, un prince monghol avant Hrithik Roshan (Il a joué dans Mughal-e-Azam qui narre la l'histoire du fils de Jodhaa et Akbar).



Meilleur acteur pour : Daag (1952), Azaad(1955), Devdas(1955), Naya Daur(1957), Kohinoor(1960), Leader(1964), Ram aur Shyam(1967), Shakti(1982)






FILMOGRAPHIE sélective

Andaz: 1949

Aan: 1952

Daag: 1952

Devdas: 1955

Azaad: 1955

Mughal-E-Azam: 1960

Leader: 1964

Kranti: 1981

Shakti: 1982

Saudagar: 1991



VIDEOS



PHOTOS


























Venky ;)


Par Le Blog de Bollywood
Ecrire un commentaire - Voir les 9 commentaires

Lundi 12 janvier 1 12 /01 /Jan 00:19



RAJ KAPOOR




PRESENTATION

Raj Kapoor est la personnalité qui aura vraiment été le précurseur à l'expansion de Bollywood. Il vrai que ses talents étaient plus à voir du coté de la réalisation et de la production avec RK PRODUCTION qui était à son temps aussi importante que Yash Raj production de nos jours. De plus Raj Kapoor le fils ainés de Pritiviraj Kapoor (qui joue Akbar dans Mughal-E-Azam et qui ressemble très fortemment à son second fils Shammi Kapoor), est tête de fil de l'empire Kapoor qui se compose de ses deux frère Shammi Kapoor le danseur endiablé, Shashi Kapoor l'éternel romantique, de ses trois fils Randhir qui est quasiment le portrait craché de son père, Rishi Kapoor et Rajiv Kapoor qui lui ressemble plus à Shammi Kapoor. Et enfin les petits derniers de la dynastie Kapoor, c'est à dire les filles de Randhir et de Babita, les magnifiques Karishma et Kareena puis le fils du couple mythique Rishi Kapoor et Neetu Singh, le charmant Ranbir Kapoor.


Raj Kapoor est aussi connu pour sa ressemblance flagrante avec Charlie Chaplin dans la manière de jouer, de bouger c'est-à-dire l’art de la pantomime, mais également dans le style vestimentaire qu’a utilisé Chaplin pour son personnage fétiche Charlot. Raj Kapoor a repris les traits principaux de Charlot pour créer en 1951 son film Awara (qui signifie littéralement vagabond) dans lequel il interprète un vagabond qui, malgré l’adversité, reste toujours joyeux et honnête, ce qui lui a valu le surnom de « Charlie Chaplin indien ». On pourrait qualifier le film Awara de drame romantique dans lequel Raj tient donc le rôle du vagabond à la Chaplin, à ses côtés se trouvent l’actrice Nargis qui joue la femme qu’il veut séduire, il partagera l’affiche avec elle dans pas moins de seize films (dont : Aag, Andaz, Barsaat, Shree 420…) Le film fut l’un des plus grands succès commerciales et critiques de Raj Kapoor qui a été immortalisé par ce rôle et a trouvé des fans en Afrique, le Moyen-Orient, l’Europe de l’est et l’Asie. Ce qui est paradoxal car bien que s’étant inspiré de Charlie Chaplin(au début de sa carrière seulement), Raj kapoor a tout de même réussi à gagner les cœurs de nombreuses personnes à travers le monde.


Meilleur réalisateur pour : Sangam 1964 mera naam joker 1970 prem rog 1982 ram teri ganga maili 1985
Meilleur acteur pour : Anari 1959 Jis Desh Men Ganga Behti Hai 1960  Sangam 1964





FILMOGRAPHIE

Réalisateur:

Aag (1948)

Barsaat (1949)

Awara (1951)

Shree 420 (1955)

Sangam (1964)

Mera Naam Joker (1970)

Bobby (1973)

Satyam Shivam Sundaram (1978)

Prem Rog (1982)

Ram Teri Ganga Maili (1985)


Meilleurs films en tant qu'acteur:

Aag 1948

Barsaat 1948

Andaz

Awara 1951

Shree 420 1955

Sangam 1964

Teesri Kasam 1969

Mera Naam Joker 1970

Naseeb 1981 (Apparition spéciale)

 

 


VIDEOS






PHOTOS



article écrit par Venky



Par venky
Ecrire un commentaire - Voir les 6 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés